Melancolie

Mes souvenirs pleuvent de temps à autre

Et mouillent mes moments avec mélancolie

Ils ramènent à la vie des revenants

Et le passe avec ses précieuses banalités.

Ces jours légers mais bien lourds dans ma mémoire

Avalent sans effort mes petits ennuis

Mes espoirs d’adulte alourdissaient mon cœur d’enfant

Et l’extasie des jeux les évanouissaient aussi vite

Mais mon pas est devenu lourd ces jours ci

Je n’ai plus le cœur léger

J’ai le rire d’une femme stérile

Et le sourire du condamne

J’observe ma vie passer

Avec l’espoir d’y participer.

Le passe est amer sur ma langue

Mais bien doux dans mon cœur.

Le passe est l’utérus de mon futur

J’ai du mal à le reconnaitre

Mais les papillons ne reconnaissent pas non plus les chenilles.

Je sens finalement la mer mugir en moi

Et je comprends que même assoupi

La galaxie qui est en moi ne cesse de s’accroitre.

Advertisements

One thought on “Melancolie

  1. This is very beautiful. I love the music here (in the rhythm and emotion):

    Mes espoirs d’adulte alourdissaient mon cœur d’enfant

    Et l’extasie des jeux les évanouissaient aussi vite

    Mais mon pas est devenu lourd ces jours ci

    Je n’ai plus le cœur léger

Leave your mark

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s